LE PROJET NEUROTRUCS

NEUROTRUCS est un projet transmédias de vulgarisation scientifique porté par une équipe pluridisciplinaire constituée d’experts scientifiques et d’artistes et soutenu par le CNRS.

BONHOMME CADRE HAUT.jpgEveiller la curiosité et l’esprit critique

Proposer une série TV de divertissement intelligente et originale

Dénoncer les fausses-croyances et ceux qui les propagent

Faire connaître les sciences cognitives et les connaissances qu’elles nous apportent

Offrir une information scientifique complète et accessible sur le WEBCADRE bas.jpg

Le projet est constitué d’une série TV humoristique de format court complétée par une plateforme web offrant des contenus vidéos et écrits complémentaires de vulgarisation scientifique :

DESCRIPTION PROJET2

CADRE bas.jpg

Pitch : « Neurotrucs » ou l’improbable colocation.

L’emménagement de Gina, excentrique étudiante en thèse de sciences cognitives, dans l’appartement de Will, écrivain solitaire et maniaque, va bouleverser leur vie à tous les deux. Elle doit finir sa thèse, il doit écrire son troisième roman, et la cohabitation va être mouvementée. Trop d’efforts pour s’adapter l’un à l’autre, ils en arrivent à se faire la guerre, puis se réconcilient. Ils s’entraident, se soutiennent, se rapprochent, un peu, beaucoup, trop peut-être…

Leurs désaccords sont un prétexte à l’abord de sujets scientifiques liés aux comportements humains, à la psychologie et aux sciences du cerveau, sources de mythes et légendes très présents dans la culture populaire. Gina et Will sont là pour briser ces fausses croyances en les intégrant pleinement à leur quotidien. Leurs caractères sont l’assurance de réparties cinglantes et de discussions passionnées !

Qu’on les suive pour leur histoire ou pour leur science, nul doute qu’ils sauront vous captiver et vous faire rire!

portrait Will

Ecrivain, auteur de romans policiers. Il est solitaire et obsédé par son travail. Il aime l’ordre et la propreté, et supporte mal qu’on lui change ses habitudes. Sa personnalité curieuse, maladroite et déconcertante est un atout pour en faire le représentant pour la série de ceux qui pensent savoir.

Il croit en beaucoup d’idées reçues concernant les sciences cognitives.

Inspirations :

portrait Gina

Etudiante en thèse dans un laboratoire de recherche en sciences cognitives. Elle est excentrique et bordélique. Elle aime la couleur et la fantaisie. Elle est passionnée par son métier et ses implications. Elle ne croit qu’en la méthode scientifique et est prête à tout pour convaincre les autres d’en faire de même.

C’est elle qui corrige les fausses croyances évoquées par Will.

Inspirations :

L’appartement dans lequel Gina et Will sont colocataires.

La série se déroulera principalement dans la pièce commune de l’appartement : c’est une grande pièce qui contient une cuisine ouverte sur un grand salon avec un coin bureau.

La déco initiale de Will est froide et austère : peu de meubles et uniquement des objets fonctionnels. Au fur à et mesure des épisodes, suivant l’installation de Gina, le décor évolue : ajout progressif de meubles colorés, plantes et bibelots éparpillés.

Inspirations :

 

Les « neuromythes » : croyances erronées sur le fonctionnement du cerveau humain (OCDE, 2002) comme le fait qu’on utiliserait que 10% de notre cerveau ; que la mémoire fonctionnerait comme un muscle ; que certaines personnes seraient plus « cerveau droit » et d’autres « cerveau gauche » ; qu’on aurait plusieurs types d’intelligences ; que le cerveau des femmes serait programmé pour faire deux choses à la fois et pas celui des hommes…

Les idées reçues qui circulent en marge des connaissances issues de la neuropsychologie et de la psychiatrie : idées reçues sur l’autisme ; sur le trouble bipolaire ; sur la schizophrénie…

Les notions et connaissances issues des recherches en sciences cognitives : sera expliqué ce qu’est réellement le QI, comment fonctionne le sommeil chez l’être humain, l’effet Placebo, le rôle évolutionnaire de la douleur…

Pour chaque idée reçue ou « neuromythe », seront exposés son origine, la réalité scientifique à son propos, et les conséquences de sa propagation dans la société et de ses répercussions dans le quotidien.

 

CADRE bas.jpg

Compléments à chaque épisode TV sous forme de :

Vidéos bonus : 12 vidéos par saison correspondants aux épisodes de « Neurotrucs ». 

Le but de chaque vidéo est d’apporter les précisions, les sources et toutes les explications nécessaires à la compréhension des sujets abordés dans « Neurotrucs » pour fournir une vulgarisation scientifique complète et détaillée. La durée des vidéos sera variable en fonction du sujet.
Les personnages Will et Gina échangent plus longuement à propos des idées reçues évoquées dans « Neurotrucs », toujours sur un ton léger et avec humour. Quelques informations sur les personnages seront également distillées dans ces bonus, pour attirer le public.

Le dialogue entre Will, novice, et Gina, experte, permet aux téléspectateurs de suivre le raisonnement et d’intégrer les nouvelles informations et corriger sa croyance en même temps que Will.

Articles écrits : 12 articles par saison correspondants aux épisodes de « Neurotrucs ».

Les articles ont un contenu équivalent aux vidéos bonus, sous forme d’argumentation écrite, pour ceux qui préfèrent lire. Ils sont rédigés par un expert sur le sujet et sont téléchargeables sur la plateforme web.
La bibliographie complète des références utilisées pour chaque sujet et des ressources documentaires (articles scientifiques, reportages…) seront mises à disposition.

 

Web-émission scientifique avec reportages, débats et interviews de chercheurs.

Objectifs :

description-projet2-e

  • Aborder les sujets qui ne peuvent être intégrés dans « Neurotrucs »
  • Répondre aux questions des téléspectateurs
  • Donner la parole aux chercheurs
  • Faire des « états des connaissances » dans les grands thèmes de recherche des sciences cognitives
  • Dénoncer les idées reçues ou les personnalités qui les propagent lorsque présents dans l’actualité médias

Le format « émission TV » permet notamment de projeter des images d’autres médias, d’initiatives à soutenir ou dénoncer, de recevoir des invités, et d’illustrer de grands débats et controverses actuels.